Quercy, une boiterie effrayante et un engorgement d’un postérieur hors du commun

Un cheval soigné par le reiki

 Quercy, une boiterie effrayante et un engorgement d’un postérieur hors du commun

Quercy…

A celles et ceux qui pourraient encore avoir un doute sur la réalité et l’étendue des « pouvoirs » du REIKI, je dédie mon histoire :

query_reiki

 

Tout d’abord une petite précision,  je suis une cavalière qui a eu la chance de réaliser le souhait cher à tout cavalier : « posséder » son propre équidé ! Sachez que pour nous, gens de cheval, le mythe du centaure n’en est pas un ! Le plus souvent, le lien qui nous uni à notre compagnon quadrupède est de l’ordre de l’indéfectible. Vous comprendrez donc notre désarroi quand notre fidèle et dévoué compagnon va mal, voir très mal.

Un matin, mon mari trouve ma jument de 4 ans, Quercy, prostrée au fond du pré. Contrairement à son habitude, elle refuse de s’approcher. Lorsque elle se décide enfin à faire quelques pas, on ne peut que constater une boiterie effrayante et un engorgement d’un postérieur hors du commun. Je pense immédiatement à une fracture accidentelle avec l’issue que l’on connaît. Nous appelons le vétérinaire, dans l’heure, qui semble partagé une partie de nos craintes et évoque la possibilité d’une fracture ou d’un abcès du pied. Pendant 5 jours, nous tentons tout en attendant qu’elle soit transportable pour être radiographiée. Malgré les soins journaliers particulièrement éprouvants et douloureux pour Quercy. Rien n’y fait, elle souffre le martyr et je commence à être submergé par les souffrances que ma pouliche endure sans sourciller ! Car non seulement il n’y a aucune amélioration notable mais la jument dépérit à vue d’œil, s’alimente mal, tremble de tous ses membres, refuse de se déplacer et à deux reprises il faudra toute notre énergie pour la voir se relever. Nous nous rendons à l’évidence, la douleur opère son travail de sape et atteint le moral de Quercy qui se laisse aller.

Ma mère et ma meilleure amie sont Maîtres REIKI. Elles m’ont à maintes reprises démontrer l’efficacité de cette méthode de soins dans le traitement de certaines affections humaines.  Et bien que n’y connaissant pas grand-chose, j’ai sollicité leur aide. J’étais peu optimiste car je ne savais pas si le REIKI agissait sur les animaux et  si une telle demande était moralement correcte ! Mais à ma plus grande joie, l’état de Quercy s’est amélioré de façon remarquable en 24 h, elle semblait ne presque plus souffrir. 48 h après, elle s’alimentait normalement et son œdème avait réduis de moitié, ce qui nous a permis de la faire radiographier. Le vétérinaire, rendu perplexe par « l’étrange » sérénité de ma jument lors des derniers examens (tests moteurs et radios), nous affirmé qu’il s’agissait d’une « blême » (panaris chez l’homme) importante dont l’évolution vers un abcès semblait suspendue !

Pour moi, le REIKI, accompagné du traitement médical, est à l’origine de  cette évolution positive. Il a fortement contribué à la disparition de la douleur permettant une rémission plus rapide.

Aujourd’hui, Quercy se remet doucement et si tout va bien, dans  deux mois, nous pourront reprendre nos balades en tête à tête. C’est un bonheur de la voir à nouveau évoluer  sur ses quatre pieds sans aucune souffrance !!

 

Un immense MERCI à Maman ainsi qu’à Mô, pour leur si belle intervention !

Merci à ceux qui leur ont enseigné cette méthode d’énergétisation  naturelle !

Et enfin Merci LE REIKI !! Que je souhaite profondément plus présent dans nos vies !

 

Merci, à toi, Quercy ma douce, pour ton courage et ta confiance en moi !

Karine, le 19 Décembre 2007